samedi 1 septembre 2012

Belles actrices 2 de... Ann-Margret


Ann-Margret

---

---



Fameux sex-symbol aux cheveux roux, la Suédoise Ann-Margret (de son vrai nom Ann-Margret Olsson) débute dans son propre pays comme chanteuse et danseuse de cabaret avant de poursuivre sa carrière aux Etats-Unis, sous la houlette du producteur et acteur de comédies musicales George Burns. En 1961, elle apparaît dans le dernier film de Frank Capra, Milliardaire pour un jour, avant de tenir des rôles plus importants dans des thrillers et des comédies musicales. Elle tient notamment la vedette de L'Amour en quatrième vitesse auprès d'Elvis Presley en 1964, puis seconde Steve McQueen dans Le Kid de Cincinnati en 1965.

Après une poignée de productions anodines tournées aux Etats-Unis comme en Europe, elle accepte ce qui restera comme l'un des grands rôles de sa vie : dans la comédie mélancolique Ce plaisir qu'on dit charnel de Mike Nichols (1971), elle joue une femme libérée tournant autour de Jack Nicholson. Cette interprétation lui vaut une nomination à l'Oscar et accroît de manière certaine sa popularité. Néanmoins, Ann-Margret n'en profite que modérément, car une chute brutale lors d'un concert la cloue sur un lit d'hôpital, menaçant sa vie et la suite d'une carrière en plein essor.

Mais les années 1970 apportent alors leur lot de films psychédéliques, témoins de la contre-culture naissante, et Ann-Margret compte bien s'y s'engouffrer pour s'imposer comme l'incarnation de la femme mûre et sexy. Outre des rôles pour les Français Jacques Deray et Claude Chabrol, elle campe la mère dévergondée de Roger Daltrey dans l'adaptation par Ken Russell de l'opéra-rock des Who, Tommy (1975), et y gagne une seconde nomination à l'Oscar. Elle interprète ensuite une croqueuse de diamants nymphoname dans Mon Beau légionnaire (1977) de Marty Feldman ou encore la victime d'un psychopathe joué par Anthony Hopkins dans le film d'horreur Magic (1978).

Par la suite, elle obtiendra des rôles réguliers, dont ressortent quelques films marquants, comme le thriller Paiement cash de John Frankenheimer (1986) ou encore une nouvelle adaptation (télévisée) de la pièce de Tennessee Williams, Un Tramway nommé Désir, qui jouit d'une forte popularité aux Etats-Unis. On a également pu la voir dans les deux comédies mettant en scène les vétérans Walter Matthau et Jack Lemmon, Les Grincheux (1993) et Les Grincheux 2 (1995), ainsi que dans le film d'Oliver Stone, L'Enfer du dimanche (1999), où elle campe la mère de Cameron Diaz.
(Source: Allocine)





Filmographie:

1961-Pocketful of miracles-Milliardaire d'un jour-Frank Capra
1961-State fair-La Foire aux illusions-José Ferrer
1962-Bye bye Birdie-Bye-bye Birdie-George Sidney
1963-Viva Las Vegas = Love in Las Vegas-L'Amour en quatrième vitesse-George Sidney
1964-Bus Riley's back in town-Fièvre sur la ville-Harvey Hart
1964-Cincinnati kid (The)-Le Kid de Cincinnati-Norman Jewison
1964-Kitten with a whip-Douglas Heyes
1964-Once a thief-Les Tueurs de San Francisco-Ralph Nelson
1964-Pleasure seekers (The)-Trois filles à Madrid-Jean Negulesco
1965-Made in Paris-Boris Sagal



1965-Stagecoach-La Diligence vers l'Ouest-Gordon Douglas
1965-Swinger (The)-Une fille du tonnerre-George Sidney
1966-Murderer's row-Bien joué Matt Helm !-Henry Levin
1967-profeta (Il)-Le prophète-Dino Risi
1967-tigre (Il)-L'homme à la Ferrari-Dino Risi
1968-Rebus-Nino Zanchin
1968-Sette uomini e un cervello-Edward Ross
1970-C.C. and company-Seymour Robbie
1970-R.P.M.-Stanley Kramer
1971-Carnal knowledge-Ce plaisir qu'on dit charnel-Mike Nichols
---

---
1972-Un homme est mort-Jacques Deray
1973-Train robbers (The)-Le Voleur de trains-Burt Kennedy
1975-Folies bourgeoises-Claude Chabrol
1975-Tommy-Ken Russell
1976-Joseph Andrews-Tony Richardson
1977-Last remake of Beau Geste (The)-Mon beau légionnaire-Marty Feldman
1978-Cheap detective (The)-Le Privé de ces dames-Robert Moore
1978-Magic-Richard Attenborough
1979-Villain (The)-Cactus Jack-Hal Needham
1980-Middle age crasy-John Trent



1981-Return of the soldier (The)-Alan Bridges
1982-I ought to be in pictures-Herbert Ross
1982-Lookin' to get out-Hal Ashby
1985-Twice in a life time-Soleil d'automne-Bud Yorkin
1986-52 pick-up-Paiement cash-John Frankenheimer
1988-A new life-Alan Alda
1988-A tiger's tale-Peter Douglas
1992-Newsies-Kenny Ortega
1993-Grumpy old men-Les Grincheux-Donald Petrie
1993-Nobody's children (Les)-Enfants de la honte-David Wheatley


1995-Grumpier old men-Howard Deutch
1999-Any given sunday-L'Enfer du dimanche-Oliver Stone
2000-Last producer (The)-Burt Reynolds
2001-A woman's a helluva thing-Karen Leigh Hopkins
2002-Interstate 60-Bob Gale
2005-Break-up (The)-La Rupture-Peyton Reed
2006-Santa Clause 3 : The escape clause (The)-Michael Lembeck
2007-Old dogs-Walt Becker






2 commentaires:

Marcel Trucmuche a dit...

Ahhh Ann Margret dans Tommy !!!!!

Simon a dit...

Bonjour

Puisque Elwis Presley est cité, j'en profitte pour ajouter la filmo donnée par Chems :

Filmographie Elwis Presley – 31 Films (Intégrale) http://www.multiup.org/download/16a0fcfe75800ec38801b50953286f8b/FILMOGRAPHIE___ELVIS_PRESLEY__ae_31_Films__Intn_grale_.doc

à laquelle j'ajoute en FR

Le Tombeur De Ces Demoiselles (Elvis Presley - 1966) Spinout
Durée 1h 28 video 808 Kbps en 696 x 336 Divx MP3 597 Mo
http://www.multiup.org/download/ecf4a4e54e0aeea92981a07854622a39/LeTomDCDem.zip

Amitiés,Simon