jeudi 29 janvier 2009

Dick Herisson

Tomes 1 à 3
T01-L ombre du torero
T02-Les voleurs d'oreilles
T03-L'opera maudit





Tomes 4 à 6
T04-Le vampire de la coste
T05-La conspiration des poissonniers
T06-Frères de cendres




Tomes 7 à 11
T07-Le tombeau d'Absalom
T08-La maison du pendu
T09-Le 7eme cri
T10-La brouette des morts
T11-L'araignee pourpre


lundi 26 janvier 2009

Henri Verneuil

Henri Verneuil, de son vrai nom Achod Malakian, né le 15 octobre 1920 à Rodosto (Turquie) et mort le 11 janvier 2002 à Paris, est un réalisateur et scénariste de cinéma français d'origine arménienne. Il a raconté son enfance dans ses deux derniers films formant diptyque : Mayrig et 588, rue Paradis.
• Décembre 1924 : petit réfugié ne parlant pas français, Henri Verneuil débarque à 4 ans, sur le quai de la Joliette à Marseille, avec sa famille rescapée du génocide arménien perpétré par le gouvernement Jeunes-Turcs de l'Empire ottoman.
• 1943 : après des études à Aix-en-Provence, il est d'abord ingénieur des Arts et Métiers2.
• 1944 : il est journaliste au magazine Horizon.
• 1947 : sa première rencontre avec Fernandel, pour un court métrage sur Marseille Escale au soleil. Fernandel, déjà célèbre, accepte de tourner avec un réalisateur inconnu.
• 1949 : il « monte » à Paris, où il décroche un emploi comme assistant réalisateur. Parallèlement, il tourne plusieurs courts-métrages.
• 20 novembre 1950 : Henri Verneuil réalise son premier grand film La Table aux crevés avec Fernandel qui y interprète Urbain Coindet.
• 1959 : premier grand succès au cinéma : La Vache et le Prisonnier, toujours avec Fernandel, qui devient son acteur fétiche, et y interprète le rôle de Charles Bailly avec la vache Marguerite. • de 1959 à 1991, il réalise de nombreux films à succès, mettant en scène les plus grands acteurs français et étrangers : Jean Gabin, Fernandel, Jean-Paul Belmondo, Alain Delon, Philippe Noiret, Lino Ventura, Omar Sharif, Henry Fonda, Yul Brynner etc.
• 1991 : il réalise Mayrig (Maman en arménien), un sujet qui lui tient à cœur. Tiré du livre qu'il a écrit après la mort de sa mère et qui a été traduit dans 37 langues, le film rend hommage à toutes les mamas arméniennes.
• 1996 : César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.
• 29 mars 2000 : élu à l'Académie des Beaux-Arts au fauteuil du peintre Yves Brayer (1907-1990), suite au transfert d'un fauteuil de la section de peinture à la section cinéma et audiovisuel (1998). Régis Wargnier lui succède en 2007.
• Vendredi 11 janvier 2002 : Henri Verneuil décède dans une clinique parisienne à l'âge de 81 ans.
• Jeudi 17 janvier 2002 : les obsèques religieuses d'Henri Verneuil sont célébrées à l'église apostolique arménienne de Paris, rue Jean Goujon, en présence d'Alain Delon, Charles Aznavour, Pierre Cardin, Gérard Oury, Pierre Schoendoerffer, Claudia Cardinale, Jean Piat, Michel Drucker, Guy Lux, Daniel Toscan du Plantier et Georges Cravenne. Il est ensuite enterré au cimetière Saint-Pierre à Marseille. Prix et récompenses :
- 1956 : Nommé pour l'Oscar du meilleur scénario (Le Mouton a cinq pattes)
- 1980 : Nommé pour le César du meilleur scénario (I comme Icare)
- 1996 : César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière
Filmographie



1. Le Fruit défendu

1952

--> Ici






2. Brelan d'as
1952

--> Ici




3. La Table aux crevés
1952

--> Ici







4. Le Boulanger de Valorgue
1953

--> Ici






5. Carnaval
1953

--> Ici






6. Les Amants du Tage
1954

--> Ici






7. Le Mouton à cinq pattes
1954

--> Ici






8. L'Ennemi public N°1
1954

--> Ici






9. Des gens sans importance
1955

--> Ici






10. Paris Palace Hôtel
1956

--> Ici







11. Une Manche et la belle
1957

--> Ici








12. Maxime
1958

--> Ici







13. Le Grand chef
1959

--> Ici







14. La Vache et le prisonnier
1959
Version N&b et version colorisée

--> Ici






15. L'Affaire d'une nuit
1960

--> Ici






16. Le Président
1961

--> Ici







17. Les Lions sont lâchés
1951

--> Ici







18. Un Singe en hiver
1962

--> Ici








19. Mélodie en sous-sol
1963

--> Ici







20. Cent mille dollars au soleil
1964

--> Ici







21. Week-end à Zuydcoote
1964

--> Ici






22. La Vingt-cinquième heure
1967

--> Ici








23. La Bataille de San Sebastian
1968

--> Ici







24. Le Clan des Siciliens
1969

--> Ici







25. Le Casse
1971

--> Ici







26. Le Serpent
1973

--> Ici







27. Peur sur la ville
1975

--> Ici






28. Le Corps de mon ennemi
1976

--> Ici







29. I... comme Icare
1979

--> Ici








30. Mille milliards de dollars
1982

--> Ici








31. Les Morfalous
1984

--> Ici







32. Mayrig
1992

--> Ici







33. 588, rue Paradis
1992

--> Ici






Verneuil-02-1952-Brelan d'as

ManquantBrelan d'as
1952 - 1hre 58min


Il s'agit d'un film policier divisé en trois sketches mettant en scène trois personnages de roman : l'inspecteur Wens, Lemmy Caution et le commissaire Maigret.

Réalisation : Henri Verneuil

Épisode1
La Mort dans l'ascenseur
Scénario: André Tabet et Stanislas-André Steeman

Distribution:

Raymond Rouleau : inspecteur Wens
André Dalibert
René Génin
Arlette Merry
Jacqueline Porel : Denise
Maurice Teynac : Heldinge

L'inspecteur de police Wens demasque un coupable et le fait expier de deux meurtres commis par le criminel.

-------------------------- // --------------------------


Épisode 2
Je suis un tendre
Scénario : Peter Cheyney et Jacques Companéez

Distribution:

John Van Dreelen : Lemmy Caution
Reinhard Kolldehof
Inge Langdut
Nathalie Nattier
Pierre Sergeol
Georges Tabet

Lemmy Caution, un G'Men, que tente de séduire Michèle Leroy, menera jusqu'au bout l'enquête concernant un important vol de bijoux.

-------------------------- // --------------------------


Épisode 3
Les Témoignages d'un enfant de chœur
Scénario : Georges Simenon

Distribution:

Michel Simon : le commissaire Jules Maigret
Louis Blanche
André Chanu
Christian Fourcade
Jérôme Goulven
Pierre Goutas
Henri Marchand
Marcel Rouzé
Alexandre Rignault

En allant servir la messe, Justin, un enfant de chœur, est témoin d'un meurtre. Le commissaire Maigret est chargé de l'affaire.

Verneuil-10-1956-Paris Palace Hôtel

MANQUANT
Paris, Palace Hôtel
1956 - 1hre 40min

Réalisation : Henri Verneuil
Scénario et Adaptation : Charles Spaak, Henri Verneuil
Dialogue : Charles Spaak

Distribution:

Françoise Arnoul : Françoise Noblet, manucure dans un grand hôtel
Charles Boyer : Henri Delormel riche quinquagénaire
Roberto Risso : Gérard Necker, employé dans un garage
Tilda Thamar : Madeleine Delormel, la femme d'Henri
Raymond Bussières : Soupape, un employé du garage
Julien Carette : Bébert
Michèle Philippe : Barbara, une amie d'Henri
Louis Seigner : Marcel Brugnon, le riche industriel
Darry Cowl : Jules Hoyoyo
Georges Chamarat : Alexandre
René Génin : Le père Noël
Jacques Marin : Le livreur de fleurs
Gabriel Gobin : Le brigadier
Jean Ozenne : Le réceptionniste
Robert Pizani : Georges
Robert Dalban : Le préposé au réveillon
Jacques Hilling : Le cuisinier
Albert Rémy : L'homme qui ronfle
Georges Lannes : Mr Desmoulins
Robert Seller : L'employé de nuit
Bernard Musson : Gaston, le futur papa
Jacques Jouanneau : Le portier
Max Elloy : Un maître d'hôtel
Raymond Bour : Un agent
Moustache : Un maître d'hôtel
Raoul Delfosse : L'homme éméché
Florian : Le barbu au commissariat
Simone Bach : Jeannine Le Guen, une manucure
Gabrielle Fontan : Mme Grillon, la concierge
Gina Manès : La détenue
Andréa Parisy : Une manucure

Hélène Roussel : La caissière du salon du coiffure
Hélène ROUSSEL est la Soeur de Michèle MORGAN
Silvana : La cliente élégante
Odette Barancey : Une cliente du réveillon surprise
Raoul Marco : Le monsieur "pince fesse"
Don Ziegler : Le client étranger
Marcel Rouzé : Un agent au commissariat
Jean Clarieux : Un responsable du réveillon surprise
André Numès Fils : Un client du réveillon surprise
René Hell : Un client du réveillon surprise
Eugène Stuber : Le bistrot
René Worms : Le comptable du garage
Robert Mercier : Le chauffeur du car
Germaine Michel : La mère de la femme enceinte
Claude Dauphin : Le récitant

...


Françoise est manucure dans ce grand hôtel parisien. Ayant prodigué ses soins à un quinquagénaire riche et distingué, M. Delormel, elle est abordée par un garçon sympathique qui lui propose de la raccompagner dans une somptueuse voiture. Qui est Gérard? Important fabricant de réfrigérateurs, comme il l'affirme? Bien plus simplement mécano dans un garage. Françoise se prétend pour sa part la fille de Delormel. Celui-ci, amusé et indulgent entre dans la combinaison des mensonges et permet aux amoureux de passer un excellent Noël en dépit d'une escale pas trop méchante au commissariat.

Tilda Thamar

Verneuil-15-1960-L'Affaire d'une nuit

MANQUANT
L'affaire d'une nuit
1960 - 1hre 35min


Réalisation : Henri Verneuil
Scénario, Adaptation et Dialogue : Jean Aurenche et Henri Jeanson


Distribution:

Pascale Petit : Christine Fiesco
Roger Hanin : Michel Ferréol
Pierre Mondy : Antoine Fiesco
Robert Dalban : Lenormand
Gabriel Gobin : un Sergent
Émile Genevois : un ivrogne
Micheline Luccioni : une prostituée (sous le nom Mireille Luccioni)
Bernard Musson : le pharmacien
Claude Piéplu : le vendeur du magasin d'habillement
Gisèle Préville : Madame Lenormand
Brigitte Bardot : une femme au restaurant (non crédité)
Jacques Charrier : un homme au restaurant (non crédité)
Christine Gouze-Rénal : une femme au restaurant (non crédité)
Guy Henry : le livreur (non crédité)
Félix Marten : un homme au restaurant (non crédité)
Dario Moreno : lui-même (non crédité)
Henri Verneuil : un homme au restaurant (non crédité)


Michel rencontre par hasard Antoine, ancien camarade d'enfance, un lourdaud marié à une bien jolie jeune femme, Christine. En l'absence du mari, il s'arrange pour passer la nuit avec elle. Puis, sur des confidences du cocu qui lui avoue connaître son état et veut s'engager dans l'armée, il le conduit gentiment jusqu'à la gare...


Pascale Petit